Lorsque l’on souhaite devenir indépendant et se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, après avoir trouvé l’idée de génie qui nous anime, vient l’étape des formalités.

Les formalités de création d’entreprise

Dès que le concept de l’activité est trouvé par l’entrepreneur, l’étape la plus administrativement lourde se présente. Pour créer son entreprise, il est important de choisir le bon statut, qui doit correspondre d’une part à ses besoins et d’autre part son activité. Une fois l’activité déclarée et l’immatriculation demandée, la question de la domiciliation commerciale et postale de votre entreprise, ainsi que la domiciliation bancaire, va se poser.

La domiciliation bancaire pour professionnels

La domiciliation bancaire d’une entreprise représente tout simplement l’ouverture d’un compte bancaire au nom de son entreprise, et d’en détenir ainsi son RIB. Cela permet aux créanciers de l’entreprise de prélever, sur une période donnée et en accord avec l’entrepreneur, certains montants quand besoin est.
Pour lancer la domiciliation bancaire de son entreprise, l’entrepreneur doit bien sûr importer toutes les pièces d’informations sur son entreprise ainsi que sur lui-même.

La domiciliation commerciale pour son siège social

Dans la continuité, il sera également primordial pour l’entrepreneur de choisir une adresse pour la domiciliation de son entreprise. Cette adresse correspondra à celle du siège social de son entreprise. Cette adresse sera nécessaire avant de mettre en place la domiciliation bancaire puisque le siège social est nécessaire pour la création d’un compte professionnel.
Il est possible de choisir une adresse dans laquelle l’activité est exercée, mais l’entrepreneur peut également choisir de domicilier son entreprise dans un centre de domiciliation.

Ce qu’il faut savoir

Au cas où une entreprise est domiciliée dans un centre d’affaires, il arrive parfois que certaines banques refusent la domiciliation bancaire par crainte de fraude fiscale. Si tel est le cas, il suffit de se tourner vers la Banque de France qui référera l’entrepreneur vers la banque de son choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *